Un peu d'histoire ...

Parachutists Over Phorty Society

La première société des parachutistes de plus de quarante ans, POPS, a été fondée au Etats-Unis en été 1966 par Lenny Barad qui invita, par une lettre publiée dans le magazine Parachutist, tous les pratiquants de plus de quarante ans à le rejoindre dans une nouvelle association dont les buts étaient les suivants :

  • Cultiver l'amitié entre les aînés de ce sport.
  • Promouvoir le parachutisme en général et la sécurité en particulier.

Les initiants avaient également le sentiment que la présence d'un groupe de femmes et d'hommes d'âge mûr, chefs de famille et engagés à divers titres dans leur communauté, donnerait une image plus populaire de leur sport. La Parachutist Over Phorty Society a été fondée à une époque où il n'était pas habituel de rencontrer des parachutistes quadragénaires. Ce n'est plus le cas aujourd'hui puisque, par exemple, plus de la moitié des participants à la récente tentative de vol en formation à 300 en Russie avaient l'âge d'être membres d'une POPS. C'est certainement une des raisons qui a poussé Pat Moorehead à créer une nouvelle branche à l'intérieur des POPS, les SOS (Skydivers Over Sixty), les plus de soixante ans! On compte aujourd'hui des organisations POPS dans 25 pays des cinq continents, organisations dont les membres se rencontrent régulièrement autour du monde pour prendre part à des compétitions dans des disciplines classiques ainsi qu'à des joutes plus légères. Ils se rencontrent également pour battre ou améliorer des records, pour revoir d'anciens amis et faire de nouvelles connaissances, et, pour ceux qui ne sont pas particulièrement intéressés par les entraînements ou les compétitions, pour sauter avec d'autres personnes que leurs partenaires de club habituels. Depuis 1989, les POPS se réunissent régulièrement lors d'une rencontre mondiale ou "World Meet". En voici la liste à ce jour :

  • 1989 Australie
  • 1993 Umatila en Floride USA, au Skydive Orlando
  • 1995 Empuriabrava en Espagne, au Centro de Paracaidismo de Costa Brava
  • 1997 Aqaba en Jordanie, avec le Royal Jordanien Parachute Club
  • 1999 Chilliwack BC au Canada au Fraser Valley Skydiving Center
  • 2002 Matamata en Nouvelle Zélande, dans un centre de vol à voile
  • En 2002, à Matamata, l’assemblée des responsables nationaux a confié à Théo Fritschy (Suisse) le rôle de coordinateur mondial (World Top Pop) afin d’organiser le «World Meet 2004».

Swiss Pops

Swiss Pops a été fondée en décembre 1995 sous l'impulsion de Théo Fritschy, par les quatre Suisses présents au World Meet d'Empuriabrava. Elle est membre de la Fédération Suisse de Parachutisme, elle-même section de l'Aéro-club de Suisse. Forte actuellement de 120 membre, Swiss Pops a été représentée dans les manifestations suivantes :

  • Pops Meet France 1996 à Péronne
  • World Pops Meet 1997 à Aqaba en Jordanie
  • US Pops Meet 1996 à Xenia OH et 1997 à Reaford NC
  • Championnats suisses de Para-ski 1997, 1998 et 1999
  • World Pops Meet 1999 à Chilliwak, Colombie Britanique - Canada
  • World Pops Meet 2002 à Matamata en Nouvelle Zélande
En outre, SWISS POPS organise chaque année une rencontre nationale. La première, qui a eu lieu à Bienne en 1996, était réservée à la précision d'atterrissage. La seconde, à Magadino en 1997, était destinée aux adeptes du vol relatif. La troisième, à Gruyères du 14 au 16 août 1998, comporta ces deux disciplines ainsi que, bien sûr, le traditionnel Hit'n Rock. En 1999, seul le Hit'n Rock put être accompli, sous la pluie, à Sitterdorf (SG). Les autres disciplines furent remplacées par une compétition de karting indoor. Même situation en 2000 à Ecuvillens, mais sans karting. En 2001, vol relatif pendant le stage d'été de l'Ecole de parachutisme de Château d'Oex à Epagny. La réunion 2002 est prévue à Beromünster les 17 et 18 août.

Le "Hit'n Rock"

C’est une discipline typiquement POPS qui est d’ailleurs à l’origine du logo de la société. Elle combine la traditionnelle précision d’atterrissage avec un élément plus acrobatico-comique. En effet, il s’agit d’atterrir le plus près possible de la cible, de se déséquiper complètement du parachute, de toucher la palette de la cible et de courir s’asseoir dans un rocking-chair placé à 12 mètres de là. Le temps est compté entre le moment où les pieds du concurrent touchent le sol et celui où il s’assied.

Cette compétition, particulièrement amusante et joyeuse, est prise très au sérieux par bon nombre de concurrents. Ces derniers inventent toutes sortes de gadgets destinés à faciliter le glissement et éviter l’accrochage des sangles du harnais au talon. Certains laissent tomber leurs chaussures à 100 mètres de hauteur pour arriver pieds nus, d’autres les recouvrent de bas ou de chaussettes. On a même vu certains participants en combinaison de plongée !

Pour donner une idée de l’énergie déployée par les meilleurs compétiteurs, le record du monde a été établi en 1995 au World Meet d’ Empuriabrava, en 3.77 secondes, par Bobby Valenzuela du Texas.